L'amour Parle Russe

Faites des rencontres en toute confiance

Pascal 42 ans

Bonjour à tous,

Je suis content de vous faire partager ma petite expérience.

J'ai découvert l'agence il y a un an et demi.

Tout de suite Jérome et Galina ont été très à l'écoute et disponible.

Et heureusement qu'ils étaient toujours là et présent.

Car c'est vraiment une aventure que de chercher à rencontrer une femme biélorusse.

C'est une belle aventure mais i ne faut pas penser que c'est une aventure simple.

Bien souvent on arrive avec des idées en tête et ensuite tout est différent.

Je pense que le première difficulté que l'on rencontre est lié aux émotions que l'on décide de poser sur une simple photo.

Les photos sont une chose mais la rencontre de la personne est souvent tout autre.

Je pense qu'il faut être ouvert, sincère et patient.

Et savoir laisser en France toute nos certitudes.

En un an et demi j'ai appris beaucoup de choses sur la Biélorussie, sur les femmes russes et sur moi-même.

Aujourd'hui je démarre une belle relation avec une charmante demoiselle slave et cela me rend très heureux.

J'apprend aussi la patience chaque jour afin de construire notre histoire étape par étape.

Bon chemin à tous et bonne chance.

 

François 53 ans, Paris

La recherche d’une compagne dans un pays de l’est est un chemin semé d’embûches si vous êtes mal conseillé. Les miroirs aux alouettes y brillent de mille feux dans certaines grandes métropoles de l’est pour vous faire dépenser inutilement votre argent. Cette agence, dans cette ville moins connue, présente au contraire l’énorme avantage de pouvoir vous proposer les services d’un français, Jérôme, qui connaît bien la culture française et est à même de vous conseiller efficacement et honnêtement dans votre recherche. Un premier indice ne trompe pas : ne figurent pas que des tops models sur le site ! Et l’agence peut faire état d’un nombre significatif d’unions réussies dans les 10 dernières années. 

Jérôme m’a accompagné de façon rapprochée pendant tout mon séjour. Les rencontres étaient toutes intéressantes quoique différentes, avec des personnes sérieuses dans leur intention de vie à l’étranger, et qui accordent en général encore de la valeur à un projet familial. Jérôme apporte ses conseils dans la présélection des profils et des informations utiles pour comprendre les différences de culture, point à ne pas négliger. Il n’y a pas de mauvaise surprise ; la prestation est claire et les tarifs transparents. Mais après les premiers pas, c’est naturellement à chacun de se prendre en main dans une relation qui ne peut se poursuivre qu’en tête-à-tête.

 

Jean-Charles 40 ans, Clermind- Ferrand

Jérôme,

Un grand merci pour votre bienveillance et vos bons conseils en tout genre. 

Les adhérentes que j’ai rencontré sont vraiment charmantes et la ville de Minsk très agréable.

Bon pour aider vos lecteurs, j’ai aussi apprécié votre aide pour les traductions lors des rencontres. Bien stressé en début de séjour, vous avez réussi au fil des rendez-vous à me mettre en confiance et créer une sorte de complicité avec moi. Merci pour vos tuyaux concernant les bons plans resto. 

Je n’ai pas trouvé le grand amour cette fois-ci mais je vais revenir, c’est certain. Je vous contacte en mail perso pour avoir vos disponibilités. ;)

À bientôt 

Jean-Charles. 

 

Pierre 44 ans, Bordeaux

Même si je ne fais que commencer une relation avec une femme rencontrée sans savoir ce que ça va donner j’aimerais faire ce témoignage. Je reste en relation avec 2 mais une a ma préférence.

L’agence m’a accompagné du début à la fin dans ma recherche de femme russe. J’étais beaucoup nerveux. Je n’ai jamais eu le sentiment d’être seul à Minsk. Jérôme était toujours présent aussi bien pour les rencontres que lorsque je voyais la jeune femme encore une fois. J’étais déjà passé par une autre agence et la différence est très grande. D’abord j’ai su exactement ce que j’allais dépenser avant même de partir. Ensuite j’avais à côté de moi tout le temps une personne qui m’aidait et me conseillait ce qu’il fallait faire avec ces femmes. Il m’a appris les différences entre les Françaises et les Russes, elles sont grandes.

Sans ses conseils et son accompagnement les chances de réussites ne sont pas aussi grandes.

Je peux recommander cette agence. 

 

Malcolm 45 ans, Belgique

Ayant trouvé ce site en tapant des mots clés, j'avoue avoir eu une petite réserve de par le pays dans lequel je devrais me rendre.

Mais après les nombreux contacts téléphoniques, ma crainte s’est dissipée au fur et à mesure des explications fournies sur la façon de procéder.

Avec une prise en charge totale du début à la fin, jusqu'à la planification des rendez-vous en passant par les activités en dehors ou suite aux rencontres tout s’est magnifiquement bien déroulé.

Toujours disponible, pas avare en conseils, décontractant l'atmosphère avec humour à point nommé Jérôme a fait de ce séjour un souvenir extraordinaire. 

J’ai senti quelqu’un de concerné jusqu'à la dernière minute.

Merci.

 

Alexandra 30 ans, MInsk

Divorcée, un enfant et seule depuis 3 ans, j’ai essayée de retrouver l’amour à Minsk. Mais ici les bons hommes sont tous déjà mariés et je n’ai rencontrée que des personnes qui ne voulaient que de aventures courtes et pas de "compatibilité amoureuse" comme vous dites. L’agence de mariage me semblait ma seule chance de rencontrer un homme stable. Les hommes d’Europe ont la réputation d’être plus stables que les nôtres, de mieux s’occuper de leur épouse et de leur famille. J’étais apeurée que mon enfant empêche les rencontres et je parle mal anglais. Une amie déjà adhérente ma poussée en avant. Recevoir des lettres d’hommes m’a donné de la joie et de l’espoir. La première rencontre j’étais trop stressée et la personne ne ma pas convenue. Après plusieurs entrevues j’ai trouvée mon homme. On s’est mieux connus à Minsk et je suis partie le rejoindre à Bordeaux. On a de grands sentiments, je commence à apprendre le français. La vie en France n’est pas comme je l’imaginais mais ça ira. Marc est très attentionné aussi avec Boris mon fils. Je pense qu‘il faut beaucoup de volonté pour s’adapter mais avec une famille tout est possible.

Merci de m’avoir aidé à écrire ma lettre.

 

Alain 35 ans, Marina 30 ans

Je voulais témoigner de ma satisfaction d’être passé par l’agence « L'amour parle russe ». Décidé à sauter la pas après un divorce difficile mais d’une nature peu aventureuse je redoutais de me retrouver seul sans aucuns repères et d’affronter trop d’inconnues. Mais tout s’est bien passé.

Aujourd’hui je vis avec Marina ma fiancée et son petit garçon Dimitri et nous espérons agrandir la famille. Les débuts de Marina en France ont été un peu difficiles, car elles n’avait jamais quittée Minsk et ne parlait que russe, il nous a fallu beaucoup de patience et de compréhension mutuelle pour aplanir ces difficultés.

Bientôt nous partons quelques jours à Minsk pour qu’elle puisse embrasser ses parents.

Bonne continuation.

 

Maurice 49 ans Olga 40 ans

Le contact avec l’agence a tout de suite été chaleureux et m’a mis en confiance. Ils ont réussi à lever mes craintes de me déplacer en pays inconnu. Tout d’abord Minsk m’a agréablement surpris par son charme et son calme. Ensuite, bien sur les grands yeux bleus de Olga m’ont tout de suite conquis et j’ai senti que le courant passait entre nous deux. Rentré en France chaque jour on se voyait sur skype. Maintenant c’est mon deuxième voyage à Minsk que je commence à aimer, Olga me montre sa ville, bientôt je ferai connaissance de ses parents, étape importante ici ! Nous préparons sa venue en France, j’ai hâte de lui faire découvrir là où je vis. Bref grâce à une agence matrimoniale sérieuse la vie commence à 50ans !

 

David 40 ans, Angoulême

Je pense avoir testé tout style de moyen de faire des rencontres. Les sites de rencontre avec des femmes slaves m'inspiraient peu, souvent c'était le siège d’arnaques. D'ailleurs je me suis fait arnaqué de 500€ sur l'un d'eux. Puis j'avais tout stoppé et je m'en étais détourné. Un jour je suis tombé sur le site amourrusse.fr, j'avais lu ses conditions et ses méthodes de travail, mais j'ai rencontré quelqu'un quelque temps après en France. Ma relation s'est arrêtée et j'ai décidé de rentré en contact avec Jérôme pour qu'il me donne plus d'information sur les conditions de son contrat (frais de traduction etc. etc. frais cachés). Il m'explique qu'il n’y a rien de tout ça, que je devais choisir dans sa base de femme celles qui me plaisait puis il leurs faisait part de mon intérêt pour elle avec une lettre de présentation et quelques photos et je devais attendre le retour des femmes choisies pour savoir si elles étaient intéressés ou pas. Suite à cela j'allais en rencontrer 6 à Minsk dans des conditions réelles de rendez-vous. Il allait me servir d'interprète, et m'expliquer comment décrypter les femmes russes. Et le coût du forfait comprenait tout ceci et même les frais d'hébergement. Je me suis senti rassuré et Jérôme m'a inspiré confiance dans sa démarche.

En fait Jérôme est bien plus que ça, Il est la personne qui vous rassure, vous motive, vous guide dans votre périple, il a de grande valeur humaine. J'ai eu mon premier rendez-vous à peine sorti de l'avion. J'avais des questions plein la tête, mais grâce à lui tout s'est bien passé. Bien sûr vous allez vivre des moments de doutes, de joies, des choix à faire, des nuits courtes. Enfin une superbe semaine pleine d'émotions. Vous vous sentirez toujours soutenu et jamais seul confronter à un problème ou à un choix.

Aujourd'hui j'ai rencontré Elena. Ça va faire 2 fois qu'elle vient en France, mais après rien n'est gagné non plus. Quitter un pays pour un autre n'est pas choses aisée non plus. Mais si vous avez des questions par rapport à la différence de culture, Jérôme est toujours là. En réalité le succès des rencontres repose sur vous et Jérôme si la femme ne parle que le russe et sur vous (et Jérôme en coulisse) si vous parlez une langue commune. La plus belle expérience humaine que j'ai vécu à ce jour.  Un conseil j'y suis allé 5 jours mais j'aurais dû prendre 7 jours, c'était vraiment court 5 jours.

En tout cas peu importe l'issu de ma relation avec Elena. Jérôme je te dis un grand merci.

Tentez l'aventure vous n'avez rien à perdre mais tout à gagner. Dans le pire des cas vous avez une semaine de vacances à Minsk et vous repartirez avec une plus grande ouverture d'esprit.

Bonne chance a tous

 

Jean-Alain 53 ans, Cavalaire

Bonjour Jérôme,

Je tenais vraiment á vous remercier et vraiment vous féliciter pour votre sérieux et votre professionnalisme.

Quand je vous ai contacté j'étais (méfiant) comme sûrement beaucoup de vos clients.

Pendant plusieurs semaines nous avons communiqué et vraiment tout ce que vous m'aviez dit s'est avéré exact. ( le sérieux de l'agence, le calme, la sécurité et la propreté de Minsk , les femmes que j'ai rencontrées toutes  bien franches et sérieuses,  l'appartement que j’ai occupé pendant une semaine est super bien placé en centre ville...  )

Vraiment félicitations pour tout cela.

Moi qui suis un exigeant chef d'entreprise c'est très rare que je dise cela.

J'ai passé une super semaine en votre compagnie à Minsk.

Je continue la relation tous les jours avec Olga qui doit venir bientôt passer une semaine ou deux chez moi dans le Var, elle me parait vraiment être (LA PERSONNE) que je cherche depuis longtemps, elle est extrêmement tendre, affectueuse , tactile , sérieuse  …

Je vous souhaite une bonne continuation.

Au plaisir de vous revoir dans le Var ou à Minsk …

 

René 62 ans, Haute-Savoie

Marre du célibat, déçu des sites de rencontres, je pense sérieusement à une agence matrimoniale. Et aussi très déçu par deux agences Ukrainiennes qui m’ont très mal traité, c’est le moins que l’on puisse dire.

Je me dis là au moins, les hommes veulent du sérieux.

Célibataire depuis quelques années, je ne pense pas refaire ma vie avec une Française car trop compliquée ;

Par contre, avec une personne d'une autre culture, je pense que je pourrais concrétiser mes souhaits.

Je m'appelle René, 62 ans et je souhaite remercier Jérôme, directeur de l'Agence de Minsk située en Biélorussie avec toute son équipe qui se sont investis à 100% pour un sérieux et une compétence totale dans leur métier .

Je me suis inscrit à cette agence et me suis rendu dernièrement à Minsk où le Directeur Jérôme m'attendait à l'aéroport pour un suivi personnalisé et de rencontres d'adhérentes, d'un profil correspondant à mes attentes.

La confiance s'est instaurée de suite, toutes ses collaboratrices ont été formidables et ils ont fait le maximum pour moi.

J'ai rencontré sept personnes et suis reparti avec deux adhérentes ...dans mon cœur.

 Je vous félicite pour la qualité de votre travail bien organisé.

 Par votre psychologie et votre écoute, vous avez su vous faire une idée très juste de moi et de mes attentes profondes. 

 Bravo ! Jérôme pour votre excellent travail et mes objectifs atteints.

Faites des belles rencontres au sein de cette agence compétente,

La vie est trop belle pour rester femme seule ou homme seul.

Permettez-moi de vous recommander cette agence matrimoniale.

 René.

 

Jean-Philippe 48 ans Elena 40 ans, Chalons sur Marne

Je tenais faire un deuxième témoignage pour remercie Jérôme de tous ce qu’il a fait pour moi . En novembre 2016, j’étais venu rencontrer des femmes slaves dans l’espoir de refaire ma vie de couple et depuis cette venue à Minsk il s’est passé beaucoup de belles choses. J’ai revu, comme je disais dans mon premier témoignage ma « belle « qui se prénomme Elena et depuis je suis revenu la voir en Janvier, Mars et juin et elle est venue en France me voir, C’est les plus beaux moments de ma vie en ce moment car Elena est une femme formidable avec beaucoup de qualité et surtout nous nous aimons beaucoup. Elle m’a présenté sa famille et moi aussi , elle cela s’est très bien passé. J’aurai jamais cru pouvoir vivre cela et grâce à Jérôme ma vie a changé. Jérôme est une personne formidable, c’est presque un ami pour moi, quand j’ai besoin d’un service, il est toujours là pour me faciliter la vie quand je viens à Minsk et aider Elena dans certaines démarches . Je tiens à le remercier pour tout ce qu’il fait pour nous. J’ai hâte de revoir Elena qui vient en France me voir en août.

 

Jean-Charles 43 ans Anastasia 29 ans

J’avais passé 2 ans aux US avec un amour de jeunesse et voyant que ça ne mènerait à rien j’ai décidé de rentrer en France pour me remettre en question à 42 ans et me consacrer à mon business pour oublier cet échec sentimental. Après quelques mois plongé dans mon travail je n’arrivais toujours pas à oublier cet échec et je me désespérais de rentrer seul le soir chez moi et ne plus être amoureux. Un ami me conseilla alors pour me changer les idées de regarder vers l’est où les femmes sont jolies. « Il faut que tu changes de planète » me dit il. Pourquoi ne pas tenter je me suis alors dit. Mais plutôt que de me lancer seul dans l’aventure j’ai décidé de me faire épauler par une agence matrimoniale sérieuse. En parcourant le net je suis tombé sur « L'Amour parle russe ». De suite le contact s’est bien établi ainsi que la confiance. Et après avoir sélectionné plusieurs jeunes femmes, je suis parti à Minsk avec espoir mais aussi appréhension. Ville que je ne connaissais pas et femmes d’autre culture. L’accueil de du responsable a été très chaleureux et il m’a mis dans les meilleures dispositions possibles pour les rencontres a été présent tout au long de mon séjour. En France j’avais flashé sur le profil de Marina mais finalement c’est la rencontre avec Nastia qui m’a enthousiasmé ! Malgré sa grande réserve un fluide magique s’est tout de suite répandu entre nous. Elle parlait anglais ce qui a facilité les choses. J’ai tout de suite décidé d’annuler les autres rendez vous car j’ai senti que c’était Nastia et pas une autre. Nous nous sommes revus tous les jours de mon séjour à Minsk, elle m’a fait découvrir cette ville mystérieuse. Au début j’avais du mal car elle n’extériorisait que très peu ses sentiments et j’avais des doutes. Mais au fil de nos rencontres elle s’est mise en confiance et mon cœur battait de plus en plus pour elle. Elle a accepté de venir me voir en France, je prépare sa venue et nous avons beaucoup de projets communs.

Merci pour la disponibilité et le professionnalisme de votre agence.

Je vous tiens au courant pour la suite de notre belle aventure !

 

Franck 51 ans, Montauban

J’ai contacté l’agence « L’amour parle russe » et après une sélection de candidates et avoir bien réfléchis je suis parti pour Minsk. Sur les cinq que je devais rencontrer deux se sont décommandées, c’est dommage car l’une d’elles était celle sur qui je fondais le plus d’espoir pour trouver le grand amour après avoir vu ses photos et échangé des lettres très agréables. J’ai bien sûr rencontré les autres jeunes femmes certaines très plaisantes et même d’autres directement à l’agence, mais le cœur n’y était plus. Je suis reparti à Marseille. Nous avons longuement discuté avec le responsable sur cet échec et convenu de laisser passer un peu de temps et de réflexion pour peut être repartir à l’aventure. Mais pour l’instant je garde un sentiment un peu amer. Je compte aller de nouveau à Minsk car je suis sûr de pouvoir trouver là-bas ma compagne à Minsk, il faut juste un peu de temps.

 

Serge 55 ans, Julia 46 ans

La démarche était pour moi nouvelle pour deux raisons. D’abord contacter une agence matrimoniale. Déçu par les sites de rencontre sur internet où j’ai perdu beaucoup de temps et d’illusions, je voulais passer la vitesse supérieure. J’avais vu à  la télé que les agences matrimoniales avaient amélioré leur service. Ensuite chercher une femme de l’est me semblait plus logique vu les difficultés relationnelles avec les Françaises. J’ai mis du temps à me décider mais finalement j’ai décroché mon téléphone pour appeler l’agence. Un ami m’avait parlé de « L'Amour parle russe ». Après avoir choisi une dizaine de candidates et envoyé mes lettres, j’attendais leur réponse avec angoisse. Avec le recul c’était pour moi l’étape la plus dure, l’incertitude et l’attente. Est ce que j’allais plaire ? Finalement six m’ont répondues positivement et j'étais résolu de ne pas trainer et de préparer mon voyage. Honnêtement j’ai été très déçu par mes trois premiers rendez vous et je commençais à douter, « tout ça pour ça ? ». La quatrième rencontre a débutée un peu froidement, j’étais trop stressé. Mais Julia a une arme secrète : son sourire. On a décidé de se revoir le lendemain, Julia et moi nous étions beaucoup plus décontractés et la communication tellement plus agréable, bien aidée par la traductrice. Maintenant tout se déroule bien, Julia est déjà venue en France et commence à apprendre le français. J’hésite encore un peu mais bientôt je vais faire ma demande en mariage. Je revis. Merci pour la patience et le professionnalisme dont on fait preuve toutes les personnes qui ont participées à cet grand moment dans ma vie.

 

Michel 56 ans

Pour moi la grande difficulté au départ est la différence de mentalité entre nous. J’ai rencontré Ludmila à Berlin où je travaillais alors. A l’heure actuelle je vis à Minsk et nous sommes mariés depuis 5 ans. Je ne suis pas passé par une agence, simplement le directeur est un ami et m’a demandé de témoigner sur les couples mixtes. Quand nous nous sommes rencontrés, moi qui suis très expressif, j’ai eu du mal par froideur relative de Irina, malgré les sentiments qu’elle me montrait, et sa tendance à vouloir tout commander. Ensuite je l’ai mieux comprise. On a beaucoup parlé à ce sujet, elle m’a expliquée que cette froideur n’était pour elle que la peur d’exprimer ses sentiments devant quelqu’un qu’elle connaissait encore très peu, une appréhension à se laisser aller. Ensuite, après quelques temps à mes côtés Irina était beaucoup plus spontanée et plus expressive. Il faut juste leur laisser un peu de temps. Elle avait aussi une tendance à vouloir tout diriger, sans peut être s’en rendre compte. Je me suis énervé car je n’aime pas que l’on me commande. Là aussi explication de texte, elle me révélait son caractère fort, on a mis les choses au point et lui ai exprimé fermement que ça ne pouvait pas continuer comme ça que je n’avais pas besoin que quelqu’un me chaperonne. Maintenant chacun a trouvé sa place dans le couple.

 

Jean-Philippe 47 ans

Je suis venu sur MINSK pendant 5 jours et à mon arrivée Jérôme était là pour m'accueillir.

J'avais des doutes sur ce type de rencontres avec les femmes Slaves et j'ai vite comprit que c'était sérieux .

Jérôme m'a beaucoup aidé et surtout accompagné tout au long de mon séjour , il est toujours présent lorsque vous avez des questions à poser et je tiens à le remercier pour tout , vous pouvez venir à MINSK en toute confiance , vous serez très bien reçu .

Je vais vous raconter un peu mon séjour, j'ai rencontré cinq femmes et j'ai continué avec deux  afin de nous connaître mieux . Pendant tout le long de ce séjour j'ai eu des rendez-vous galants avec ses deux femmes .

Jérôme organisait tout pour que ces rendez-vous se passent bien , La preuve je suis depuis très proche avec une et je suis heureux  . Je vais revenir à Minsk pour revoir ma belle!!!!

Venez à Minsk en toute confiance , Jérôme sera là pour que vous trouviez le bonheur avec une femme Slave.

Encore un grand merci à Jérôme.

 

Thibault 36 ans

Une belle histoire

Une confiance s’est installé avec Jérôme dès le premier contact téléphonique.

Arrivé sur place, j’ai été très bien accueilli, par Jérôme, qui m’a également donné de précieux et bons

Conseils pour les diverses rencontres que j’ai pu faire. Il s’est rendu très disponible durant mon

Séjour.

Par-delà, la rencontre que j’ai pu faire avec une femme, Maria, que j’avais demandé de rencontrer,

Lors de ma présence à Minsk, j’ai vécu une aventure humaine, aux côtés de Jérôme, formidable, qui

 m’a fait découvrir la ville, que j’ai adoré.

Egalement une équipe formidale, qui s’est démené, toujours très accueillant et souriant.

Grace,  à eux, je continue de voir Maria, qui doit venir d’ici quelques jours me rendre visite en France.

Merci pour tout.

 

Jacques 45 ans

Bonjour,

c'est Jacques, je viens de passer une semaine extraordinaire. Tout d'abord un voyage dépaysant; dans le bon sens du terme. Une révélation sur ce pays "BELARUS" du moins pour la capitale "MINSK". Une ville propre, paisible, d'une architecture, certes, issue de sont histoire "soviétique"; mais magnifiée grâce aux éclairage la nuit, surtout lorsque la ville est sous la neige (en ce moment). Et d'autre part, une capitale qui n'a rien à envier a nos villes occidentales. Des bâtiments modernes, des hôtels grand luxe. Pour moi le plus émouvant, à part les rencontres avec les femmes russes, la visite, grâce à Jérôme, de l'église Orthodoxe.

Autre aspect; l'élégance et la beauté des femmes slaves. Bref un défilé de mode dans la rue, la "sape" avec des talons des 10 cm au moins ceci sous la neige avec des températures négatives (0 à-10 degrés lors de mon séjour)

Jérôme, français, vivant depuis plusieurs années à Minsk, m'a accueillit chaleureusement ainsi que Galina sa partenaire de l’agence matrimoniale russe-internationale. Jérôme totalement russophone, est d'une aide incommensurable pour à la fois communiquer avec les femmes, et surtout vous explique les quelques codes de la culture russe. Le fait d'être logé dans un appartement en centre ville, un très bel appartement récemment rénové, est très pratique pour se balader en soirée dans la ville même tard le soir sans aucunes craintes pour sa sécurité.

Pour ma part j'ai rencontré 7 femmes,  très intelligentes et belles femmes. Je pense avoir trouvé mon bonheur avec MARINA (6ème rencontre). C'est du moins pour l'instant très encourageant!!!

Donc n'ayez aucunes craintes, vous pouvez faire confiance à Jérôme et son équipe

Merci particulier à Elena, la femme de Jérôme, Galina sa collaboratrice, et Jérôme SPACIBA!!!

 

Michel 52 ans

Bonjour,

Le retour au train-train quotidien a été plutôt difficile après une semaine aussi intense. Je vais vous livrer mes impressions après cette semaine passée dans votre agréable ville de Minsk. J'ai d'ailleurs dit à toutes les jeunes femmes que j'ai rencontrées que je reviendrai avec plaisir à Minsk cet été et dans le futur. Le fait d'avoir un appartement en plein centre-ville était aussi très appréciable pour éviter des déplacements dans cette immense ville de 2 millions d'habitants.

Concernant votre accueil et le travail de votre équipe, je vous remercie encore pour votre dévouement total y compris le dimanche. Même si je parle un peu russe, votre présence et vos conseils ont été très utiles pour comprendre la psychologie des Biélorusses et la situation économique et sociale de leur pays. 6 jeunes femmes que j'ai rencontrées ont souhaité continuer à communiquer avec moi. Un petit bémol pour la 7ème un peu "jalouse" Tatiana, mais vous m'aviez averti... Je lui ai envoyé un petit mot pour lui dire qu'elle avait de grandes qualités humaines et que j'attendais beaucoup de notre rencontre, mais qu'il fallait accepter le mode de fonctionnement de l'agence. A suivre donc...car elle est si charmante.

Je vais écrire à presque toutes (il me faudrait une secrétaire) et à Galina... Même si bien sûr Irina a ma préférence. Sur le nombre de personnes rencontrées, en étant resté seulement 5 jours à Minsk, je pense qu'en rencontrant 5 personnes cela m'aurait permis de mieux gérer les deuxièmes et troisièmes rencontres. Mais bon, la 6ème et la 7ème étaient Tatiana et Natalia... 2 très belles femmes très intéressantes. 

Sur le mode de communication après les rencontres, une fois rentré en France, cela ne me pose aucun problème pour échanger avec la jeune femme. Un peu de russe, l’anglais et Google translate aident bien...

Je vous dis donc à bientôt et pensez aux fleurs pour Irina.

Bonne journée à vous

Michel

 

Christophe 51 ans

Bonjour,

je dois dire que j’étais assez méfiant avant de consulter et de m’inscrire sur le site amourrusse.fr. J’en ai parlé à des amis, consulté des forums et la conclusion n’était pas très positive, trop d’arnaques sur ce genre de site. J’ai,malgré tout, fait une demande de contact et je suis rapidement tombé sur Jérôme qui a tout de suite été très sympathique et très professionnel avec moi. Il m’a expliqué le fonctionnement de l’agence et le sien. Il m’a aussi renseigné sur l’état d’esprit des femmes biélorusses qui veulent quitter leur pays pour que je comprenne mieux la mentalité des femmes de l’est. Il s’est instauré très vite un climat de confiance entre nous lors de nos divers échanges. Il m’a convaincu de faire le grand saut vers l’amour russe et nous avons commencé notre collaboration, je lui ai posé des centaines de questions et j’ai commencé à faire une sélection de femmes, toutes très belles. Nous en avons discuté pour voir si les profils pouvaient correspondre et avons entamé un longue série de skype. J’ai sauté le pas du peut-être vers le surement. J’ai rédigé une lettre de présentation qu’il a envoyé et les réponses sont rapidement arrivées à mon grand bonheur. Nous avons affiné la sélection et il ne restait plus qu’à réserver un vol pour Minsk. Jérôme a tout organisé pour que tout se passe à merveilles sur place, les entretiens, la location d’un appartement etc… Le grand jour arriva, il est venu me chercher à l’aéroport et tout s’est enchainer très vite comme prévu. Le plus dur a été de faire un choix et revoir quelques prétendantes car l’entretien d’une heure ne suffisait pas pour se faire une idée complète sur la personne. Jérôme m’a donc aidé a organisé des sorties pour en savoir un peu plus sur elles (restaurants, patinoires, dancing, promenades…). Il a aussi été d’un grand secours comme interprète lorsque qu’un entretien se déroulait dans une autre langue que le français ou l’anglais. Tout s’est très bien passé, je dois saluer sa disponibilité, il m’a même prêté un téléphone pour qu’il puisse être joignable et répondre à mes questions H24. Je pense avoir trouvé mon bonheur à Minsk puisque je reste en contact très avancé avec une des femme que j’avais sélectionnée et que j’ai pu mieux connaître. J’ai quitté Minsk avec le plein d’émotion, une partie de mon coeur est resté sur place. J’ai aussi quitté Jérôme qui est devenu mon ami.

Voilà, j’espère que ce commentaire vous aidera à faire le pas vers des aventures qui vont mèneront au bonheur!!!

 

Notre bureau en France

63 rue de Joinville
94120 Fontenay sous Bois

Notre bureau à Minsk

Kyibyishava 38, Minsk

Contact

Tel: 07 66 16 33 33
Viber Whastapp Skype

J'apporte un service exclusif aux personnes francophones et leur donne un maximum de chances de réussite. Rien ne remplace l'expérience d'un Français sur place qui vous guide.