L'amour Parle Russe

Faites des rencontres en toute confiance

Georges 42 ans (Bordeau) Avril 2022

 

D’abord une chose importante la sécurité sur place. Je suis venu fin avril, aucun problème, Jérôme m’avait longuement rassuré à ce sujet et ne m’aurait pas laissé venir s’il y avait eu le moindre doute. J’arrivais quand même avec quelques appréhensions dans ma tête, mais sur place…quel calme et ce sentiment de relax.

 

Ensuite le voyage, je suis passé par Istanbul, long et pas donné, mais je me sentais plus confortable. Jérôme m’a dit que la frontière terrestre est ouverte maintenant. Beaucoup moins cher et moins long. Mon prochain voyage se fera donc par ce moyen que Jérôme connait bien.

 

Le séjour s’est super bien passé à part un profil qui n’était pas du tout comme je l’espérais. Mais bon pas grave, je suis sous le charme de Nastya 42 ans elle aussi. Beaucoup de point communs et communication facile en anglais. Elle m’a montré sa motivation, elle a déjà étudié les moyens de venir en France, ça ne lui fait pas peur.

 

Nous avons convenu que je reviendrai dans un mois pour qu’elle me présente à sa famille. Si « je leur plais » alors elle me rejoindra chez moi. J’ai bien compris que l’avis de ses parents est très important pour elle avant de s’engager dans une vie future. Alors je me prépare pour mon examen de passage ! Et je reste confiant)

 

Sinon rien à dire sur l’organisation du voyage, Jérôme assure

 

Venez, vous ne serez pas déçus

 

Georges

 

 

Emric 51 ans (Lille) Polina 36 ans

 

Cela faisait un certain temps déjà que l’idée me trottait dans la tête. Alors, en avril 2021, j’ai décidé de franchir le pas et d’entamer des démarches pour rencontrer des femmes slaves.

Au début, je souhaitais qu’elles vivent déjà en France, cela me paraissait plus simple pour bâtir la relation, les papiers et la langue.

Alors, j’ai cherché des agences matrimoniales spécialisées mais les commentaires n’étaient pas très rassurants sur la véracité des profils et qui, pour ma part, étaient trop sophistiqués et donc ne correspondaient pas à mes attentes. J’ai continué mes recherches et je suis tombé sur les vidéos de Jérôme. Très rapidement, j’ai les trouvées claires, précises, sans fioritures et allant droit au but.

Et surtout, j’ai trouvé le personnage particulièrement attachant, sympathique, sincère et inspirant confiance. De plus, les profils de femmes éclectiques présents sur son site ressemblent à la vraie vie.

Alors, j’ai contacté Jérôme et immédiatement le courant est passé entre nous. Après plusieurs échanges téléphoniques, j’ai décidé d’enclencher le processus. Très vite, Jérôme prend les choses en main et 2 mois plus tard, j’étais à Minsk pour mes premières rencontres. Evidemment, Jérôme vous prend en charge dès votre arrivée à l’aéroport et ne vous lâche plus du séjour. C’est un réel accompagnement.

Durant mon séjour, j’ai rencontré plusieurs femmes et je dois dire qu’à chaque fois, j’ai été très bien accueilli. Elles ont toutes étaient gentilles, compréhensives et patientes avec mon anglais quelque peu rouillé, souriantes et aimant sincèrement rire. Vraiment, une belle surprise !

La présence de Jérôme aux premiers rendez-vous est essentielle et rassurante. Il a cette faculté d’établir un climat agréable, détendu et d’intervenir à bon escient pour relancer l’échange ou sortir d’une impasse.

Je voudrais remercier chaleureusement Jérôme pour le service qu’il propose car sans lui, je n’aurais jamais rencontré la femme de ma vie. J’écris cela car je suis maintenant fiancé officiellement avec une femme Bélarus et nous allons nous marier an avril prochain. Et enfin, cerise sur le gâteau, nous attendons un heureux événement.

Un dernier point important à souligner chez Jérôme, c’est le « Service Après-Vente ». Jérôme ne vous oublie pas et il est toujours disponible pour distiller ses précieux conseils quand vous le sollicitez même quand plusieurs mois se sont écoulés après la fin de sa prestation.

Alors ne perdez plus de temps, contactez Jérôme au plus vite pour que vous puissiez, vous aussi, trouver la femme de votre vie. Bonne chance !

 

 

 

 

Richard 53 ans  (Chambéry) août2021

 

Mes premiers contacts avec Jérôme datent de mars 2021,

Tout de suite une confiance c'est installé entre nous, malgré le covid 19 et la situation politique, je me rends compte qu'il est facile d'aller à Minsk en passant par Istanbul,

 

Rapidement je lui envoie une courte présentation de moi et quelques photos, de nombreux échanges se mettent en place si bien que chaque semaine nous prenons l'habitude d'un point,

Je décide alors que je viendrai mi-juillet et Jérôme m'aide à prendre mes billets. Il reste très présent et me prodigue des conseils avisés,

Le voyage c'est très bien passé et il m'attend à l'arrivée, tout est bien préparé et il m'a loué un super appartement au centre-ville de Minsk,

J'avais prévu 6 rencontres mais dès la première j'ai craqué pour une magnifique femme tant dans sa tête que physiquement, les traductions m'ont aidées et Jérôme a su faire passer des messages sur mes intentions.

Je poursuis mes rendez-vous mais très vite je revoie ma bien-aimée avec Jérôme au restaurant et sur chaque journée. Me sentant en confiance, je la revoie en tête à tête et tout semble fonctionner.... Jérôme prend de mes nouvelles constamment et nous faisons le point chaque jour. Puis, il me guide dans la ville, moi qui adore des églises je suis gâté....

J'avais déjà prévu de revenir en aout pour mieux faire connaissance et je présente à ma bien aimée un projet de vie en France, elle a tout de suite adhéré à cette idée et Jérôme a aussi été surpris de mon organisation. Retour mi-aout avec Jérôme qui me guide même si son contrat est terminé. Mon retour m'a permis d'aller plus loin avec ma bien aimée et maintenant j'attends son arrivée en France afin qu'elle découvre ma vie et mon environnement.

 

Je sens la présence de Jérôme et il m'appelle tous les 10 jours pour faire point. Cette réussite c'est aussi la sienne et par ce témoignage je le remercie. Pour moi c'est une excellente expérience humaine, moi qui craignais de voyager, j'ai découvert un merveilleux pays, je suis tombé amoureux et j'ai trouvé un ami. Ma vie a déjà changé et je ne suis pas inquiet pour l'avenir. Et si ma bien aimée ne vient pas, sans hésiter je repars une semaine ....

 

Jack (59 ans) Dijon juillet 2021

 

Bonjour à tous, si vous recherchez la dépense à tout va et l'arnaque absolue, allez sur un autre site.

L'agence dirigée par Jérôme côté francophone est exactement le contraire et j'ai pu très récemment vérifier les nombreuses (innombrables) valeurs que cet homme cumule.

Aucun mensonge ne vient contredire la présentation de l'agence « lamourparlerusse » que j'ai

découverte par hasard et que je ne cesse de recommander à des amis dégoûtés de l'attitude de nos

femmes européennes usées par le mariage et jamais satisfaites.

Je n'avais jamais démarché auparavant (meetic, facebook...) et après avoir parcouru les quelques annonces de « lamourparlerusse » je me suis décidé de tenter d'entrer en contact avec Jérôme sans grande conviction me doutant bien que je ne devais pas être le seul...

Après avoir demandé à ma charmante voisine de me prendre en photo, j'ai rédigé une petite lettre adressée à une hypothétique conquête et envoyé le tout à Jérôme.

Je ne sais si c'est mon courrier, mon physique ou la chance qui ont fait que j'aurais pu discuter avec 27 femmes sur 31 que j'avais choisies...( choix cruel )

En définitive, j'ai pu parler avec 6 dames mais c'est la première qui eut ma préférence.

Il me fallait quelqu'un qui me plaise physiquement, simple, cultivée et adhérant à mon humour « britannique »...Bingo avec Ganna, même si ce n'est pas une spécialiste de la langue de Shakespeare, moi non plus et le traducteur fit bien son job lors de notre rencontre à Minsk...

Elle me fit oublier rapidement mes précédents déboires conjugaux (pour lesquels l'erreur suprême serait de culpabiliser) et les aventures sans lendemain.

Bref, Jérôme est largement responsable de la réussite de cette liaison car c'est quasiment lui qui fit tout le travail quand je l'invitais au restaurant...j'étais en effet très sec...

Je me demande d'ailleurs comment un tel philantrope français peut encore exister de nos jours.

Si j'avais un conseil à donner à des hommes déçus, dépêchez-vous de contacter Jérôme.

Ainsi qu'il le dit, il passe énormément de temps avec et pour nous et ce qu'il ne dit pas, c'est qu'il approche peu ou prou de la retraite...tâche ingrate pour son successeur...

 

Pierre (42 ans) Rouen Mai 2021

 

J’ai réfléchi pendant 6 mois avant de me lancer dans cette nouvelle expérience. J’ai choisi l’agence « l’amour parle Russe » car j’ai été séduit par l’approche de Jérôme qui m’a semblait bienveillante et honnête ! Il habite sur place à Minsk et il a tout mis en œuvre pour que mon rêve devienne réalité. Je suis resté 3 semaines en Biélorussie, c’était très intense émotionnellement et incroyable comme expérience. Après 2 semaines à Minsk, j’avais une petite amie et nous sommes toujours ensemble. Je ne peux que recommander à 1000% cette agence et surtout les excellents conseils de Jérôme !  Pierre 

 

 

 

Eric (58 ans) Avignon Mars 2021

 

Bonjour, je m’appelle Éric, j’ai 58 ans et je suis le papa comblé d’une fille qui va avoir 9 ans. J’habite en Provence.

Lassé des femmes françaises, j’ai décidé, il y a 3 ans et demi, de fonder une famille avec une femme slave. En effet, j’ai beaucoup d’attirance pour ces femmes qui, outre leur charme et leur beauté naturelle, ont su garder cette féminité et cet amour de la famille qui me plait tant.

J’ai un peu d’expérience dans ce genre de rencontre, car il y a 3 ans et demi j’ai démarré mon parcours par une Agence Ukrainienne, puis une agence russe. Dans les deux cas, j’ai dû me débrouiller par moi-même, une fois sur place. Alors certes, j’ai fait des rencontres, mais rien de très sérieux, et surtout j’ai été très déçu par les mentalités ukrainiennes et russes .... J’étais sur le point de jeter l’éponge, lorsqu’un très bon copain, qui vient de se marier par le biais de l’agence de Jérôme, m’a fait part de son expérience avec l’agence lamourparlerusse. Pour la petite histoire, j’ai fait la connaissance de ce garçon à Kharkov en Ukraine... on prenait le même avion du retour ...

J’ai téléphoné à Jérôme, et nous avons longuement discuté. J’ai tout d’abord été très étonné par le sérieux de son organisation. Croyez-moi, j’ai un peu d’expérience, c’est unique dans le milieu .... Il habite à Minsk, il est marié à une Biélorusse, et surtout il vous accompagne pendant toute la durée du séjour. Il m’a fait bénéficier de sa parfaite connaissance de la mentalité des femmes biélorusses. Il a une très bonne connaissance des adhérentes de l’agence et nous avons pu échanger en amont.

J’avais demandé à rencontrer 7 adhérentes, toutes sont venues au rendez-vous et elles étaient conformes aux photos .je suis arrivé à Minsk en mars 2021. Pas de mauvaises surprises. J’ai été impressionné par la qualité des rendez-vous. Le salon de l’agence est parfait. Ce qui est très intéressant, est le débriefing après chaque rendez-vous. Nous avons longuement échangé sur les rendez-vous et cela m’a beaucoup aidé par la suite. Ensuite, j’ai commencé à communiquer avec l’ensemble des adhérentes et j’en ai revu 4. Puis très vite, j’ai été séduit par Ekaterina une femme magnifique, maman d’un petit garçon de 7 ans. Et nous avons passé les deux derniers jours ensemble. Je suis retourné à Minsk une semaine en avril et une semaine en mai. Notre histoire se construit, et, même si l’équilibre est toujours fragile, on avance. Elle est arrivée le 4 juillet avec son petit garçon, et nous allons passer deux mois ensemble avec nos enfants.

Jérôme propose un service innovant et unique. Savoir que quelqu’un vous attend à l’aéroport, vous accompagne dans votre appartement, viens vous chercher le matin, traduit, réserve les restaurants, vous fais découvrir la ville est super rassurant et le gage d’une meilleure réussite. Je me suis senti encadré et accompagné. C’est un vrai cocooning. Et même après mon retour en France, nous sommes restés en contact car il souhaitait connaître l’évolution de notre relation.

Pour tout cela, mais aussi pour sa gentillesse et son humanité je tiens à le remercier chaleureusement. 

 

 

 

Thierry (53 ans) Nice Novembre 2020

 

Je m’appelle Thierry j’ai 54 ans.

Seul depuis un bon nombre d’année à la suite d’un divorce long et douloureux, il m’était impossible d’imaginer une nouvelle femme dans ma vie. Les rares femmes françaises avec lesquelles j’ai pu discuter et avec lesquelles j’aurais pu envisager une vie de couple, une vie de famille ont été très décevantes : inconsistantes et imprégnées de féminisme, l’engagement ne les intéresse pas.

Je me suis alors tourné vers l’agence matrimoniale de Jérôme située à Minsk. Au final pas tout à fait par hasard : deux ans auparavant, j’avais été invité à un déjeuner chez un collègue de travail qui venait d’épouser une femme du Bélarus : d’une beauté sans égal, dégageant une féminité sans égal, très éduquée, parlant couramment français, ayant les pieds sur terre.

Je décide d’appeler Jérôme en Janvier 2020. Nous avons échangé de nombreuses fois. Jérôme a consacré beaucoup de temps pour m’expliquer comment cela fonctionnait et m’a rassuré sur les femmes du Bélarus qu’il connait bien. Il m’a convaincu de venir : la femme du Bélarus vous rendra votre dimension d’homme, de père et d’époux !

Voilà donc que je commence le processus : une douzaine de jeunes femmes du Bélarus âgées de 33 ans à 42 ans acceptent de me rencontrer sur la seule base de mon profil, quelques photos et une synthèse d’une vingtaine de lignes me décrivant. Travaillez bien votre profil me dit Jérôme ! Et il raison : suivez ses conseils ! La jeune femme qui aura lu votre synthèse s’en souviendra !

La crise du coronavirus éclate en mars, impossible de se déplacer. Des profils sélectionnés, certains disparaissent d’autres apparaissent. Bon an mal an, arrivé fin août je me retrouve avec une douzaine de profils de femmes acceptant de me rencontrer. Jérôme me demande d’affiner la sélection. Ce que je fais en y mettant un ordre de préférence de 1 à 6, sachant mon voyage à Minsk pour les rencontrer fin septembre.

Sur les 6 jeunes femmes 4 parlaient couramment anglais. Si je les ai toutes rencontrées, il est indéniable que parler une langue commune aide. Je me souviens avoir dit à Jérôme après avoir rencontré la 3ème jeune femme que si toutes étaient comme elles, je ne saurai laquelle choisir ! Au final ce sont les 3 premières jeunes femmes rencontrées que je reverrai par la suite au cours de la semaine qui suivra. Durant la semaine à Minsk, Jérôme est avec moi, il conseille et guide ! Il m’indique les restaurants / brasseries propices à un déjeuner ou dîner en tête à tête avec les jeunes femmes. Il me réapprend le minimum de la galanterie à avoir pour séduire les jeunes femmes du Bélarus.

Il est étonnant de voir que l’ordre de préférence donné avant l’entrevue resterait finalement le même après les rencontres au cours de la semaine. Ça se joue à peu de chose. Je pense qu’il s’agit au moment de revoir ces jeunes femmes de sentir celle qui semble être le plus en adéquation avec ce que vous recherchez : sur le plan émotionnel et affectif, sur le plan de l’éducation et de la sensibilité spirituelle, sur le plan de la flexibilité et de l’adaptabilité, sur le plan de l’engagement.

Le must est au final de sentir que vous êtes fait l’un pour l’autre : cet élan du cœur que nous avons l’un pour l’autre. C’est ce qui m’est arrivé.

Je rentre en France après avoir rencontré Darya 4 fois (numéro 1 de ma liste), Olga 3 fois (numéro 2 de ma liste) et Natalya 2 fois (numéro 3 de ma liste). Darya est déjà très présente dans mon cœur, elle m’avait déjà demandé si je comptais revenir à Minsk et je lui avais alors répondu : oui, pour elle ! Trés vite cela se confirmera dans la communication au quotidien : tous les jours sur tous les sujets. J’ai proposé que nous le fassions sous forme de jeu avec un sujet par jour choisi alternativement l’un par l’autre…et nous avons tenu la cadence jusqu’à mon nouveau séjour à Minsk en plein confinement début Novembre.

Ce séjour a été très court. Arrivé le vendredi à 18h, je suis reparti le lundi à 8h. Darya m’avait dit qu’elle organiserait le séjour et elle l’a fait (mode improvisation du fait que jusqu’à la dernière minute elle ne savait pas si j’allais pouvoir rentrer au Bélarus du fait de la gestion de la crise et en France et au Bélarus). Darya est venue me chercher à l’aéroport, elle m’y a raccompagné au moment de mon départ.

Nous avons passé un week-end merveilleux ou nous avons pu confirmer les sentiments que nous avions l’un pour l’autre. Diner le soir même de notre arrivée au restaurant ou nous nous sommes vus pour la première fois, balades dans Minsk le lendemain et le surlendemain, avec pause déjeuner. Nous avons le plaisir de retrouver Jérôme à l’heure du thé le samedi vers 18h; ce sera l’occasion pour lui de redire qu’il reste présent et disponible en cas de nécessité et de donner ses conseils en termes d’apprentissage de la langue Française : via un site web totalement gratuit en 16 leçons de 45 mn !

Il avait été dit qu’elle parlerait de moi et de son projet à ses 2 enfants, ses parents ayant déjà été avertis. Il avait été dit qu’elle se mettrait au français. Il avait été dit que je reviendrai fin décembre début janvier. Et bien nous tenons parole : ses enfants, voyant leur maman apprendre le français (elle en est à sa 5eme leçon via le fameux site web et nous échangeons en Français sur des petites phrases simples) l’occasion s’est présentée à elle pour les mettre dans la confidence du projet de vie et leur parler de moi. Sa fille s’est aussi tôt mise à apprendre le Français ! Et de mon côté, je confirme ma venue fin décembre pour une semaine : durant ce séjour il est prévu de rencontrer ses enfants et ses parents, d’organiser aussi des activités communes ! De retrouver également et avec grand plaisir Jérôme !

Je suis connu pour être difficile dans le sens ou je ne tombe pas amoureux facilement ! La jeune femme doit me donner confiance car le projet est un projet qui engage ma vie, notre vie à tous les deux : mariage et vie de famille sont notre projet !

Et les signes audibles et visibles, aussi petits soient-ils, que vous donnent les jeunes femmes sont d’une grande importance ! Je vous l’ai dit plus haut, ça se joue à peu de chose. Et quand l’inattendu se présente (ou quand celle que vous attendez depuis très longtemps se présente à vous)…Je peux enfin espérer pleinement un dénouement heureux dans un avenir proche ! Avec Darya, je crois vraiment que nous nous sommes trouvés.

 

 

François 54 ans (Paris) Octobre 2020 suite de son premier témoignage de l'année dernière

 

Après un certain nombre de péripéties administratives, Tatiana et moi nous sommes mariés à Minsk il y a quinze jours. Tout va très bien.

Tatiana passera certainement à l'agence mais à vrai dire nous sommes très pris pour le moment par tous les aspects administratifs (Tatiana s'occupe de la procédure, lourde, à Minsk pour régulariser le mariage et obtenir le visa ainsi que d'autres documents pour la suite, et j'ai aussi pas mal d'infos à rechercher à Paris).

Je tiens à vous remercier infiniment pour votre assistance et les conseils judicieux que vous m'avez prodigués quant au choix des candidates. Tatiana vous remercie également chaudement.

Je pense revenir à Minsk d’ici quelques semaines et cela nous fera très plaisir de prendre un verre ensemble si vous êtes disponible.

Bien amicalement

François

 

Robert 51 ans Ardennes (juillet 2020)

 

Je ne voulais pas faire de témoignage avant d’être sûr de ma relation avec Irina.

Merci à Jérôme de m’avoir laissé tranquille avec ça.

 

Tout c’était bien passé à Minsk, même si deux femmes ne paraissaient pas vraiment décidées et à la limite je me demandais ce qu’elles faisaient à l’agence. Mais bon c’est mon idée peut-être je me trompe. Et de toute façon pas possible de continuer avec plus d’une (dommage des fois lol)

 

Le vrai moment qui montre que ça va continuer ou pas c’est quand elle vient à la maison. Je me demandais comment Irina allait trouver ma maison et moi. J’étais pas trop rassuré. Peut-être elle non plus. À Minsk c’est un peu la fête, toutes ces femmes et en plus une qui semblait s’intéresser à moi. J’avais plus l’habitude.

 

J’ai suivi les conseils de Jérôme on a beaucoup causé avant l’arrivée de Irina. Très utile.

 

On a vécu une semaine de découverte, on se connait pas encore bien mais le courant passe. Elle est simple comme moi, ça roule.

 

Je vais aller à Minsk pour la revoir, à cause du virus elle ne peut pas revenir (vivement que ça ce termine ce bazar) Elle veut me montrer sa famille, je veux bien mais peut-être un peu tôt. On m’a dit que c’était un pas important. Je voulais la revoir vite car les messages et tous ces trucs je m’en lasse vite.

 

J’arrive bientôt, elle a tout préparé.

 

Bon courage à tous

 

Pierre 44 ans Oise (février 2020)

 

 

J’ai attendu avant de faire ce témoignage car je voulais être sûr de ma relation.

Je suis agriculteur. Type « l’amour est dans le pré »

Seul pendant longtemps avec toutes les difficultés que vous imaginez. Trouver une Française c’est pas évident et en plus qui veuille vivre entre les poules et les veaux.

Découragé

Trouvé par hasard l’agence de Jérôme. Pourquoi pas.

Pas trop cher et le personnage m’a inspiré confiance. Bizarre mais ce qui m’a décidé c’est quand il m’a dit que c’était pas gagné d’avance. Au moins il me passait pas de la pommade.

Je n’avais jamais pris l’avion et pas de passeport. J’ai dû retrouver la motivation.

Il m’avait prévenu, je n’aurai pas beaucoup de réponses positives de la part des femmes de Minsk vu mon profil. Effectivement, mais je suis habitué.

Au total 4 étaient d’accord pour me rencontrer. Me voilà dans l’avion et j’arrive là-bas.

2 déceptions et 2 avec qui ça accroche. Heureusement Jérôme est avec moi pour me soutenir le moral

On se revoit plusieurs fois à Minsk avec les 2 qui sont d’accord. Et finalement c’est avec Irina que ça colle le mieux. J’ai l’impression que c’est réciproque. Pas la plus jolie mais très simple, comme j’aime. Elle est de la province vit elle- même dans une petite ville.

Je repars chez moi, on avait décidé qu’elle vienne me voir rapidement. Tout était clair, elle savait ce que je faisais et comment je vivais. J’y croyais encore à moitié, je me disais qu’une fois chez moi elle ne voudrait pas continuer.

Mais voilà ça fait 6 mois et plusieurs fois qu’elle vient et ça semble solide. On y croit tous les deux. On va aller loin j’en suis sûr.

Merci à Jérôme pour sa franchise et son professionnalisme.

 

Henri 38 ans Meuse (janvier 2020) 

 

 

J’ai pris la mauvaise décision de venir et Jérôme malgré son assistance il aurait pu me prévenir.

Mais au final ça a servi à quelque chose. Je dis pourquoi.

Je vis seul depuis longtemps et pas de femmes depuis des années. Ici à Minsk j’en ai vu trop. Et encore, j’avais 5 rendez-vous j’ai décidé d’annuler les 2 derniers car j’avais trop d’émotions avec les premiers.

J’ai pas pu dire grand-chose quand j’ai vu les femmes à l’agence. J’étais pas bien, mal à l’aise.

Le séjour a été un peu triste, je voulais leur dire beaucoup de choses mais rien n’est sorti. Jérôme a essayé de m’aider, de me m’encourager mais rien.

Je n’aurais pas fait ce témoignage si à la fin ce séjour n’aurait pas donné quelque chose de positif.

Le contact avec les femmes de l’agence m’a décoincé. Je sais pas pourquoi

Je m’en suis rendu compte quand j’ai retrouvé ma maison

Et vous savez quoi, j’ai rencontré une femme près de chez moi, j’ai osé

J’espère que ça ira loin

Courage à tous !

 

 

Jean 50 ans (Alpes Maritimes)

 

Bonjour à tous,

Je tenais à vous apporter mon témoignage. J’ai en effet eu une très belle expérience avec l’agence en Août.

Apres un an a essayer de faire des rencontres via Meetic et autres, j’étais découragé. La réputation sur internet des agences de rencontre à l’est est d’autre part assez mauvaise.

Par contre j’ai décidé de contacter l’agence de Jérôme car tout était bien expliqué sur le site, et la première conversation téléphonique m’a mis en confiance.

Tout s’est passé exactement comme prévu, mon appréhension pour les premières rencontres c’est vite estompé. Les conseils de Jérôme avant et après les rendez-vous m’ont été précieux.

J’ai eu la chance de rencontrer Tatyana qui viendra me rejoindre en octobre pour une semaine. Nous sommes tous les deux sur un petit nuage et tres impatients de se retrouver. Nous utilisons Viber et Skype tous les jours pour correspondre ensemble.

Je vous recommande vivement cette agence pour son sérieux, son professionnalisme et le respect que porte Jérome et Galina aux adhérentes et aux candidats français venant à Minsk.

 

 

 

Olivier 49 ans (Franche-Comté)

 

Bonjour à Tous,

 

Depuis mon retour de Minsk, il y a 1 mois, je n’ai pas encore coupé le cordon ombilical avec ce beau pays.

La preuve est que je suis resté toujours à l’heure de Minsk(H +1 par rapport à la France)

J’ai souhaité rester 28jours( 6 jours programmé dans le contrat) pour m’imprégner de la culture Biélorusse et rester en contact sur place avec l’heureuse élue.

Si vous décidez de venir faire un petit tour à Minsk, je vous le conseille car les habitants de Minsk sont super accueillant et serviable.

Ils ont gardé des valeurs morales que malheureusement nous avons perdu dans notre beau pays latin qu’est la France.

Concernant l’agence L’amour parle russe, toute l’équipe (Jérôme, sa sécretaire….) est là pour que vous trouviez l’âme sœur .

Rigueur et professionnalisme à la clé !!!!!!

Cette agence redore le blason des agences matrimoniales quelles soient en France ou à l’étranger.

Avec Jérôme, vous êtes entre bonne main.

Il vous met à l’aise tout de suite et analyse votre personnalité (pour votre bien) afin de mettre tous les chances de votre coté .

Toujours à votre écoute et vous conseille pour que les rencontres soient le plus bénéfiques possible.

Néanmoins, c’est vous qui faite votre réussite.

Si vous y allez les mains dans les poches, vous reviendrez SEUL les mains dans les poches.

Les photos et la lettre de présentation sont importantes pour la réussite de votre rencontre avec les candidates

Je souhaite à beaucoup de personne, je parle de la gente masculine particulièrement, les moments fort en émotions passés durant ce séjour à Minsk en compagnie de Jérôme

Merci Jérôme et à toute votre équipe pour cette rencontre et ces moments inoubliables.

 

 

 

 

Claude 49 ans (Gers)

 

Bonjour j’étais très réticent car je m’étais fait avoir par une agence française qui envoie chez un partenaire en Ukraine. Bidon total….et très cher !!! Mais Jérôme m’interdit de dire qui c’est, sinon je me serais pas gêné.

Mas quand même toujours attiré par les femmes slaves.

J’ai vu que Jérôme recevait et n’envoyait pas. Je me suis dit que j’avais moins de chance de tomber sur une arnaque. J’ai pris contact juste pour voir. Au bout de trois conversations au téléphone il m’a mis en confiance. Prix raisonnable.

Mais le stress était encore là jusqu’à l’arrivée à Minsk

Sur place tout nickel, la confiance était méritée !

Pour faire bref Lioubov vient chez moi dans 2 semaines. Ses grands yeux bleus me parlent beaucoup.

Un peu difficile avec le traducteur mais on y arrive !

Comme le dit Jérôme, il ne peut rien garantir sur la suite de la relation mais ce qu’il dit il le tient ! Et il connait très bien les femmes russes, ça évite des erreurs.

Pour moi c’est un très gros plus.

 

 

Marc 38 ans (Charente)

 

Bonjour,

Dans ma région peu de femmes. Et celles qui restent se prennent pour des starlettes. La galère. J’ai bien sûr essayé les sites Meetic et plusieurs autres, c’est pire encore… perte de temps.

Pas chaud pour essayer les agences de mariage, beaucoup de mauvais commentaires sur le net.

Ce qui m’a décidé c’est que Jérôme habite sur place à Minsk et qu’on a bien discuté avant que J’arrive. Mais quand même, j’étais assez méfiant même en montant dans l’avion.

Sur place je suis rassuré, tout est bien organisé et tout se passe comme prévu. Pas de mauvaise surprise.

Tous les rendez-vous prévus sont faits. Il m’aide à me déstresser devant les femmes, j’en avais besoin.

Comme il me l’avait dit il y a eu de bonne surprises et de moins bonnes. Certaines candidates sont moins belles que sur les photos d’autres au contraire.

Au final je continue avec Olga, pour l’instant nous communiquons bien sur viber. Normalement elle viendra en septembre. Jérôme me donne ses conseils pour pas faire de bêtises.

Très content de l’agence, et je croise les doigts pour la suite.

 

 

Pascal 42 ans (Ile de France)

Bonjour à tous,

Je suis content de vous faire partager ma petite expérience.

J'ai découvert l'agence il y a un an et demi.

Tout de suite Jérome et Galina ont été très à l'écoute et disponible.

Et heureusement qu'ils étaient toujours là et présent.

Car c'est vraiment une aventure que de chercher à rencontrer une femme biélorusse.

C'est une belle aventure mais i ne faut pas penser que c'est une aventure simple.

Bien souvent on arrive avec des idées en tête et ensuite tout est différent.

Je pense que le première difficulté que l'on rencontre est lié aux émotions que l'on décide de poser sur une simple photo.

Les photos sont une chose mais la rencontre de la personne est souvent tout autre.

Je pense qu'il faut être ouvert, sincère et patient.

Et savoir laisser en France toute nos certitudes.

En un an et demi j'ai appris beaucoup de choses sur la Biélorussie, sur les femmes russes et sur moi-même.

Aujourd'hui je démarre une belle relation avec une charmante demoiselle slave et cela me rend très heureux.

J'apprend aussi la patience chaque jour afin de construire notre histoire étape par étape.

Bon chemin à tous et bonne chance.

 

François 53 ans, (Paris)

La recherche d’une compagne dans un pays de l’est est un chemin semé d’embûches si vous êtes mal conseillé. Les miroirs aux alouettes y brillent de mille feux dans certaines grandes métropoles de l’est pour vous faire dépenser inutilement votre argent. Cette agence, dans cette ville moins connue, présente au contraire l’énorme avantage de pouvoir vous proposer les services d’un français, Jérôme, qui connaît bien la culture française et est à même de vous conseiller efficacement et honnêtement dans votre recherche. Un premier indice ne trompe pas : ne figurent pas que des tops models sur le site ! Et l’agence peut faire état d’un nombre significatif d’unions réussies dans les 10 dernières années. 

Jérôme m’a accompagné de façon rapprochée pendant tout mon séjour. Les rencontres étaient toutes intéressantes quoique différentes, avec des personnes sérieuses dans leur intention de vie à l’étranger, et qui accordent en général encore de la valeur à un projet familial. Jérôme apporte ses conseils dans la présélection des profils et des informations utiles pour comprendre les différences de culture, point à ne pas négliger. Il n’y a pas de mauvaise surprise ; la prestation est claire et les tarifs transparents. Mais après les premiers pas, c’est naturellement à chacun de se prendre en main dans une relation qui ne peut se poursuivre qu’en tête-à-tête.

 

Jean-Charles 40 ans (Puy de Dôme)

Jérôme,

Un grand merci pour votre bienveillance et vos bons conseils en tout genre. 

Les adhérentes que j’ai rencontré sont vraiment charmantes et la ville de Minsk très agréable.

Bon pour aider vos lecteurs, j’ai aussi apprécié votre aide pour les traductions lors des rencontres. Bien stressé en début de séjour, vous avez réussi au fil des rendez-vous à me mettre en confiance et créer une sorte de complicité avec moi. Merci pour vos tuyaux concernant les bons plans resto. 

Je n’ai pas trouvé le grand amour cette fois-ci mais je vais revenir, c’est certain. Je vous contacte en mail perso pour avoir vos disponibilités. ;)

À bientôt 

Jean-Charles. 

 

Pierre 44 ans,(Gironde)

Même si je ne fais que commencer une relation avec une femme rencontrée sans savoir ce que ça va donner j’aimerais faire ce témoignage. Je reste en relation avec 2 mais une a ma préférence.

L’agence m’a accompagné du début à la fin dans ma recherche de femme russe. J’étais beaucoup nerveux. Je n’ai jamais eu le sentiment d’être seul à Minsk. Jérôme était toujours présent aussi bien pour les rencontres que lorsque je voyais la jeune femme encore une fois. J’étais déjà passé par une autre agence et la différence est très grande. D’abord j’ai su exactement ce que j’allais dépenser avant même de partir. Ensuite j’avais à côté de moi tout le temps une personne qui m’aidait et me conseillait ce qu’il fallait faire avec ces femmes. Il m’a appris les différences entre les Françaises et les Russes, elles sont grandes.

Sans ses conseils et son accompagnement les chances de réussites ne sont pas aussi grandes.

Je peux recommander cette agence. 

 

Malcolm 45 ans, Belgique

Ayant trouvé ce site en tapant des mots clés, j'avoue avoir eu une petite réserve de par le pays dans lequel je devrais me rendre.

Mais après les nombreux contacts téléphoniques, ma crainte s’est dissipée au fur et à mesure des explications fournies sur la façon de procéder.

Avec une prise en charge totale du début à la fin, jusqu'à la planification des rendez-vous en passant par les activités en dehors ou suite aux rencontres tout s’est magnifiquement bien déroulé.

Toujours disponible, pas avare en conseils, décontractant l'atmosphère avec humour à point nommé Jérôme a fait de ce séjour un souvenir extraordinaire. 

J’ai senti quelqu’un de concerné jusqu'à la dernière minute.

Merci.

 

Alexandra 30 ans, MInsk

Divorcée, un enfant et seule depuis 3 ans, j’ai essayée de retrouver l’amour à Minsk. Mais ici les bons hommes sont tous déjà mariés et je n’ai rencontrée que des personnes qui ne voulaient que de aventures courtes et pas de "compatibilité amoureuse" comme vous dites. L’agence de mariage me semblait ma seule chance de rencontrer un homme stable. Les hommes d’Europe ont la réputation d’être plus stables que les nôtres, de mieux s’occuper de leur épouse et de leur famille. J’étais apeurée que mon enfant empêche les rencontres et je parle mal anglais. Une amie déjà adhérente ma poussée en avant. Recevoir des lettres d’hommes m’a donné de la joie et de l’espoir. La première rencontre j’étais trop stressée et la personne ne ma pas convenue. Après plusieurs entrevues j’ai trouvée mon homme. On s’est mieux connus à Minsk et je suis partie le rejoindre à Bordeaux. On a de grands sentiments, je commence à apprendre le français. La vie en France n’est pas comme je l’imaginais mais ça ira. Marc est très attentionné aussi avec Boris mon fils. Je pense qu‘il faut beaucoup de volonté pour s’adapter mais avec une famille tout est possible.

Merci de m’avoir aidé à écrire ma lettre.

 

Alain 35 ans, Marina 30 ans

Je voulais témoigner de ma satisfaction d’être passé par l’agence « L'amour parle russe ». Décidé à sauter la pas après un divorce difficile mais d’une nature peu aventureuse je redoutais de me retrouver seul sans aucuns repères et d’affronter trop d’inconnues. Mais tout s’est bien passé.

Aujourd’hui je vis avec Marina ma fiancée et son petit garçon Dimitri et nous espérons agrandir la famille. Les débuts de Marina en France ont été un peu difficiles, car elles n’avait jamais quittée Minsk et ne parlait que russe, il nous a fallu beaucoup de patience et de compréhension mutuelle pour aplanir ces difficultés.

Bientôt nous partons quelques jours à Minsk pour qu’elle puisse embrasser ses parents.

Bonne continuation.

 

Maurice 49 ans Olga 40 ans

Le contact avec l’agence a tout de suite été chaleureux et m’a mis en confiance. Ils ont réussi à lever mes craintes de me déplacer en pays inconnu. Tout d’abord Minsk m’a agréablement surpris par son charme et son calme. Ensuite, bien sur les grands yeux bleus de Olga m’ont tout de suite conquis et j’ai senti que le courant passait entre nous deux. Rentré en France chaque jour on se voyait sur skype. Maintenant c’est mon deuxième voyage à Minsk que je commence à aimer, Olga me montre sa ville, bientôt je ferai connaissance de ses parents, étape importante ici ! Nous préparons sa venue en France, j’ai hâte de lui faire découvrir là où je vis. Bref grâce à une agence matrimoniale sérieuse la vie commence à 50ans !

 

David 40 ans, Angoulême

Je pense avoir testé tout style de moyen de faire des rencontres. Les sites de rencontre avec des femmes slaves m'inspiraient peu, souvent c'était le siège d’arnaques. D'ailleurs je me suis fait arnaqué de 500€ sur l'un d'eux. Puis j'avais tout stoppé et je m'en étais détourné. Un jour je suis tombé sur le site amourrusse.fr, j'avais lu ses conditions et ses méthodes de travail, mais j'ai rencontré quelqu'un quelque temps après en France. Ma relation s'est arrêtée et j'ai décidé de rentré en contact avec Jérôme pour qu'il me donne plus d'information sur les conditions de son contrat (frais de traduction etc. etc. frais cachés). Il m'explique qu'il n’y a rien de tout ça, que je devais choisir dans sa base de femme celles qui me plaisait puis il leurs faisait part de mon intérêt pour elle avec une lettre de présentation et quelques photos et je devais attendre le retour des femmes choisies pour savoir si elles étaient intéressés ou pas. Suite à cela j'allais en rencontrer 6 à Minsk dans des conditions réelles de rendez-vous. Il allait me servir d'interprète, et m'expliquer comment décrypter les femmes russes. Et le coût du forfait comprenait tout ceci et même les frais d'hébergement. Je me suis senti rassuré et Jérôme m'a inspiré confiance dans sa démarche.

En fait Jérôme est bien plus que ça, Il est la personne qui vous rassure, vous motive, vous guide dans votre périple, il a de grande valeur humaine. J'ai eu mon premier rendez-vous à peine sorti de l'avion. J'avais des questions plein la tête, mais grâce à lui tout s'est bien passé. Bien sûr vous allez vivre des moments de doutes, de joies, des choix à faire, des nuits courtes. Enfin une superbe semaine pleine d'émotions. Vous vous sentirez toujours soutenu et jamais seul confronter à un problème ou à un choix.

Aujourd'hui j'ai rencontré Elena. Ça va faire 2 fois qu'elle vient en France, mais après rien n'est gagné non plus. Quitter un pays pour un autre n'est pas choses aisée non plus. Mais si vous avez des questions par rapport à la différence de culture, Jérôme est toujours là. En réalité le succès des rencontres repose sur vous et Jérôme si la femme ne parle que le russe et sur vous (et Jérôme en coulisse) si vous parlez une langue commune. La plus belle expérience humaine que j'ai vécu à ce jour.  Un conseil j'y suis allé 5 jours mais j'aurais dû prendre 7 jours, c'était vraiment court 5 jours.

En tout cas peu importe l'issu de ma relation avec Elena. Jérôme je te dis un grand merci.

Tentez l'aventure vous n'avez rien à perdre mais tout à gagner. Dans le pire des cas vous avez une semaine de vacances à Minsk et vous repartirez avec une plus grande ouverture d'esprit.

Bonne chance a tous

 

Jean-Alain 53 ans, Cavalaire

Bonjour Jérôme,

Je tenais vraiment á vous remercier et vraiment vous féliciter pour votre sérieux et votre professionnalisme.

Quand je vous ai contacté j'étais (méfiant) comme sûrement beaucoup de vos clients.

Pendant plusieurs semaines nous avons communiqué et vraiment tout ce que vous m'aviez dit s'est avéré exact. ( le sérieux de l'agence, le calme, la sécurité et la propreté de Minsk , les femmes que j'ai rencontrées toutes  bien franches et sérieuses,  l'appartement que j’ai occupé pendant une semaine est super bien placé en centre ville...  )

Vraiment félicitations pour tout cela.

Moi qui suis un exigeant chef d'entreprise c'est très rare que je dise cela.

J'ai passé une super semaine en votre compagnie à Minsk.

Je continue la relation tous les jours avec Olga qui doit venir bientôt passer une semaine ou deux chez moi dans le Var, elle me parait vraiment être (LA PERSONNE) que je cherche depuis longtemps, elle est extrêmement tendre, affectueuse , tactile , sérieuse  …

Je vous souhaite une bonne continuation.

Au plaisir de vous revoir dans le Var ou à Minsk …

 

René 62 ans, Haute-Savoie

Marre du célibat, déçu des sites de rencontres, je pense sérieusement à une agence matrimoniale. Et aussi très déçu par deux agences Ukrainiennes qui m’ont très mal traité, c’est le moins que l’on puisse dire.

Je me dis là au moins, les hommes veulent du sérieux.

Célibataire depuis quelques années, je ne pense pas refaire ma vie avec une Française car trop compliquée ;

Par contre, avec une personne d'une autre culture, je pense que je pourrais concrétiser mes souhaits.

Je m'appelle René, 62 ans et je souhaite remercier Jérôme, directeur de l'Agence de Minsk située en Biélorussie avec toute son équipe qui se sont investis à 100% pour un sérieux et une compétence totale dans leur métier .

Je me suis inscrit à cette agence et me suis rendu dernièrement à Minsk où le Directeur Jérôme m'attendait à l'aéroport pour un suivi personnalisé et de rencontres d'adhérentes, d'un profil correspondant à mes attentes.

La confiance s'est instaurée de suite, toutes ses collaboratrices ont été formidables et ils ont fait le maximum pour moi.

J'ai rencontré sept personnes et suis reparti avec deux adhérentes ...dans mon cœur.

 Je vous félicite pour la qualité de votre travail bien organisé.

 Par votre psychologie et votre écoute, vous avez su vous faire une idée très juste de moi et de mes attentes profondes. 

 Bravo ! Jérôme pour votre excellent travail et mes objectifs atteints.

Faites des belles rencontres au sein de cette agence compétente,

La vie est trop belle pour rester femme seule ou homme seul.

Permettez-moi de vous recommander cette agence matrimoniale.

 René.

 

Jean-Philippe 48 ans Elena 40 ans, Chalons sur Marne

Je tenais faire un deuxième témoignage pour remercie Jérôme de tous ce qu’il a fait pour moi . En novembre 2016, j’étais venu rencontrer des femmes slaves dans l’espoir de refaire ma vie de couple et depuis cette venue à Minsk il s’est passé beaucoup de belles choses. J’ai revu, comme je disais dans mon premier témoignage ma « belle « qui se prénomme Elena et depuis je suis revenu la voir en Janvier, Mars et juin et elle est venue en France me voir, C’est les plus beaux moments de ma vie en ce moment car Elena est une femme formidable avec beaucoup de qualité et surtout nous nous aimons beaucoup. Elle m’a présenté sa famille et moi aussi , elle cela s’est très bien passé. J’aurai jamais cru pouvoir vivre cela et grâce à Jérôme ma vie a changé. Jérôme est une personne formidable, c’est presque un ami pour moi, quand j’ai besoin d’un service, il est toujours là pour me faciliter la vie quand je viens à Minsk et aider Elena dans certaines démarches . Je tiens à le remercier pour tout ce qu’il fait pour nous. J’ai hâte de revoir Elena qui vient en France me voir en août.

 

Jean-Charles 43 ans Anastasia 29 ans

J’avais passé 2 ans aux US avec un amour de jeunesse et voyant que ça ne mènerait à rien j’ai décidé de rentrer en France pour me remettre en question à 42 ans et me consacrer à mon business pour oublier cet échec sentimental. Après quelques mois plongé dans mon travail je n’arrivais toujours pas à oublier cet échec et je me désespérais de rentrer seul le soir chez moi et ne plus être amoureux. Un ami me conseilla alors pour me changer les idées de regarder vers l’est où les femmes sont jolies. « Il faut que tu changes de planète » me dit il. Pourquoi ne pas tenter je me suis alors dit. Mais plutôt que de me lancer seul dans l’aventure j’ai décidé de me faire épauler par une agence matrimoniale sérieuse. En parcourant le net je suis tombé sur « L'Amour parle russe ». De suite le contact s’est bien établi ainsi que la confiance. Et après avoir sélectionné plusieurs jeunes femmes, je suis parti à Minsk avec espoir mais aussi appréhension. Ville que je ne connaissais pas et femmes d’autre culture. L’accueil de du responsable a été très chaleureux et il m’a mis dans les meilleures dispositions possibles pour les rencontres a été présent tout au long de mon séjour. En France j’avais flashé sur le profil de Marina mais finalement c’est la rencontre avec Nastia qui m’a enthousiasmé ! Malgré sa grande réserve un fluide magique s’est tout de suite répandu entre nous. Elle parlait anglais ce qui a facilité les choses. J’ai tout de suite décidé d’annuler les autres rendez vous car j’ai senti que c’était Nastia et pas une autre. Nous nous sommes revus tous les jours de mon séjour à Minsk, elle m’a fait découvrir cette ville mystérieuse. Au début j’avais du mal car elle n’extériorisait que très peu ses sentiments et j’avais des doutes. Mais au fil de nos rencontres elle s’est mise en confiance et mon cœur battait de plus en plus pour elle. Elle a accepté de venir me voir en France, je prépare sa venue et nous avons beaucoup de projets communs.

Merci pour la disponibilité et le professionnalisme de votre agence.

Je vous tiens au courant pour la suite de notre belle aventure !

 

Franck 51 ans, Montauban

J’ai contacté l’agence « L’amour parle russe » et après une sélection de candidates et avoir bien réfléchis je suis parti pour Minsk. Sur les cinq que je devais rencontrer deux se sont décommandées, c’est dommage car l’une d’elles était celle sur qui je fondais le plus d’espoir pour trouver le grand amour après avoir vu ses photos et échangé des lettres très agréables. J’ai bien sûr rencontré les autres jeunes femmes certaines très plaisantes et même d’autres directement à l’agence, mais le cœur n’y était plus. Je suis reparti à Marseille. Nous avons longuement discuté avec le responsable sur cet échec et convenu de laisser passer un peu de temps et de réflexion pour peut être repartir à l’aventure. Mais pour l’instant je garde un sentiment un peu amer. Je compte aller de nouveau à Minsk car je suis sûr de pouvoir trouver là-bas ma compagne à Minsk, il faut juste un peu de temps.

 

Serge 55 ans, Julia 46 ans

La démarche était pour moi nouvelle pour deux raisons. D’abord contacter une agence matrimoniale. Déçu par les sites de rencontre sur internet où j’ai perdu beaucoup de temps et d’illusions, je voulais passer la vitesse supérieure. J’avais vu à  la télé que les agences matrimoniales avaient amélioré leur service. Ensuite chercher une femme de l’est me semblait plus logique vu les difficultés relationnelles avec les Françaises. J’ai mis du temps à me décider mais finalement j’ai décroché mon téléphone pour appeler l’agence. Un ami m’avait parlé de « L'Amour parle russe ». Après avoir choisi une dizaine de candidates et envoyé mes lettres, j’attendais leur réponse avec angoisse. Avec le recul c’était pour moi l’étape la plus dure, l’incertitude et l’attente. Est ce que j’allais plaire ? Finalement six m’ont répondues positivement et j'étais résolu de ne pas trainer et de préparer mon voyage. Honnêtement j’ai été très déçu par mes trois premiers rendez vous et je commençais à douter, « tout ça pour ça ? ». La quatrième rencontre a débutée un peu froidement, j’étais trop stressé. Mais Julia a une arme secrète : son sourire. On a décidé de se revoir le lendemain, Julia et moi nous étions beaucoup plus décontractés et la communication tellement plus agréable, bien aidée par la traductrice. Maintenant tout se déroule bien, Julia est déjà venue en France et commence à apprendre le français. J’hésite encore un peu mais bientôt je vais faire ma demande en mariage. Je revis. Merci pour la patience et le professionnalisme dont on fait preuve toutes les personnes qui ont participées à cet grand moment dans ma vie.

 

Jean-Philippe 47 ans

Je suis venu sur MINSK pendant 5 jours et à mon arrivée Jérôme était là pour m'accueillir.

J'avais des doutes sur ce type de rencontres avec les femmes Slaves et j'ai vite comprit que c'était sérieux .

Jérôme m'a beaucoup aidé et surtout accompagné tout au long de mon séjour , il est toujours présent lorsque vous avez des questions à poser et je tiens à le remercier pour tout , vous pouvez venir à MINSK en toute confiance , vous serez très bien reçu .

Je vais vous raconter un peu mon séjour, j'ai rencontré cinq femmes et j'ai continué avec deux  afin de nous connaître mieux . Pendant tout le long de ce séjour j'ai eu des rendez-vous galants avec ses deux femmes .

Jérôme organisait tout pour que ces rendez-vous se passent bien , La preuve je suis depuis très proche avec une et je suis heureux  . Je vais revenir à Minsk pour revoir ma belle!!!!

Venez à Minsk en toute confiance , Jérôme sera là pour que vous trouviez le bonheur avec une femme Slave.

Encore un grand merci à Jérôme.

 

Notre bureau en France

63 rue de Joinville
94120 Fontenay sous Bois

Notre bureau à Minsk

Kyibyishava 38, Minsk

Contact

Tel: +375-29-995-87-22
Viber Whastapp Telegram

J'apporte un service exclusif aux personnes francophones et leur donne un maximum de chances de réussite. Rien ne remplace l'expérience d'un Français sur place qui vous guide.